Pour nous contacter,
une seule adresse :

hello@blackblitz.fr

Prénom/Nom*

Votre email*

Votre message*

Le Motion Design en 5 étapes

Le motion design est un art visuel qui consiste à animer des éléments graphiques pour créer un produit vidéo d’un nouveau genre. Le motion designer a donc la double casquette du créatif et du technicien. Mais il se doit aussi d’être très rigoureux en suivant les différentes étapes de création d’un motion design. Ce sont ces étapes que nous allons vous décrire dans cet article.

 

MotionDesign_w/BLACKBLITZ

 

0. La demande client

Tout commence par la réception d’un brief. Celui-ci va permettre de cerner les besoins et les envies du client. Il est important d’effectuer un échange avec le client pour cerner au mieux sa demande. Ce document sera donc une référence pour toutes les futures décisions. Une fois le brief bien analysé, vient la phase de rédaction de scénario et de voix-off.

 

1. Le scénario et la voix-off

Écrire le scénario et la voix-off va permettre de se projeter plus en détails dans l’aspect narratif du projet. Des allers-retours avec le client sont primordiaux pour s’assurer que le scénario lui convienne, mais aussi qu’il colle à nos contraintes techniques. Une fois le scénario validé, la voix-off peut être écrite dans son intégralité. Cette étape permet donc au motion designer de construire petit à petit son environnement graphique. A la fin de cette phase, tout le monde saura exactement comment va se dérouler la vidéo.

 

2. Le storyboard

Le “storyboarding” est la première étape graphique du projet. Il est composé des différentes images du projet dans l’ordre chronologique. Le déroulé visuel de la vidéo est donc créé. C’est aussi l’occasion de caler la voix-off sur ces images. Le storyboard est la version papier de la vidéo finale. On y retrouve donc toutes les informations utiles : style graphique, intention d’animation et la voix-off.

 

3. Le maquettage

Cette étape consiste à créer numériquement les éléments graphiques dessinés sur le storyboard. Pour ce faire, des logiciels de production graphique tels que Photoshop ou Illustrator sont généralement utilisés. On entre donc dans une phase un peu plus technique. Lors de cette phase, le motion designer devra préparer ses éléments graphiques de sorte à ce qu’ils soient adaptés pour la phase d’animation.

 

4. L’animation

Ce n’est qu’une fois les précédentes étapes correctement validées que l’on peut commencer l’animation. Pour cette phase, le motion designer va donc se munir de ses meilleurs outils, les logiciels de post-production vidéo, pour donner du mouvement et de la vie aux images. Selon le rendu souhaité et les difficultés qu’il rencontre, il jonglera entre logiciel de rendu 2D et 3D.

 

5. L’illustration sonore

L’illustration sonore est sans doute l’étape à ne pas négliger. Car qui dit production audiovisuelle, dit audio et visuel. Cette phase va permettre de créer l’univers sonore et de retranscrire l’ambiance voulue à la vidéo. Pour finaliser la vidéo, on intègre donc la voix-off, la musique et le sound-design.

 

Chacune de ces étapes a son rôle à jouer, afin d’assurer un suivi auprès du client. L’essentiel est de créer un workflow fonctionnel et cohérent pour toutes les personnes qui travaillent sur le projet.

Voir un Motion Design de BLACKBLITZ

Besoin de plus d’infos ? Des questions ?

Contacter la @BLACKBLITZteam